La vraie cause de la crise

Le libéralisme est la cause seule et unique de la crise
Il y a d'innombrables discoureurs patentés qui prétendent expliquer les raisons de la crise. Aucun ne met en avant la cause première, qui s'appelle le libéralisme. Parmi bien d'autres évidences de ce discours, on ne parle que de réguler la finance, ce qui est libéral, et ne contraint rien ; on ne parle pas de contrôler la finance, ce qui est anti-libéral, et qui est ce qu'il faudrait faire. Il ne faut pas oublier que l'idéologie libérale, hégémonique et totalitaire dans tous nos pays, est fondée sur les deux dogmes du libéralisme : - rien ne doit échapper aux actionnaires ; - rien ne doit s'opposer à cela.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet